mardi 2 mai 2017

Croche Blanche - un antidote au printemps qui se cherche

Photo du groupe sur leur page Facebook
Au café pour un latté nocturne, après avoir parcouru les librairies du Plateau, à la recherche de livres qui me feront oublier qu'il n'y a pas que le travail et les comptes à payer. 

En revenant de la librairie l'Échange, je marche sur l'avenue Mont-Royal, passe devant le Café Noir, y vois/entend un quatuor jazz qui crache un très groovy et joyeux Avalon d'Irvin Berlin. C'est trop bien, cette pièce, et l'interprétation qu'en fait la formation, dans un café si miteux, si délabré qu'il me rappelle quelques pages décadentes de Raymond Carver. Mais grâce à la magie du quatuor, l'endroit renaît de ses cendres. Croche Blanche est le nom de la formation - guitare principale, guitare accompagnement, contrebasse et trompette/voix. Si j'eus été impresario, j'aurais pris le quatuor sous mon aile, lui aurais fourni nourriture et transport le temps d'une tournée dans quelques villes. Après les shows nous aurions bu quelques verres d'alcool et fait plus ample connaissance.  

L'amour est bon quand la musique est avec lui. L'amour est bon la nuit. La musique c'est pour la nuit, avec ou sans l'amour. 

Voilà qu'en furetant sur la toile, je suis arrivé à leur page Facebook. Allez-y sans trop attendre : https://www.facebook.com/Croches-Blanche-175951036117493/



Aucun commentaire:

Publier un commentaire