mercredi 25 janvier 2017

De la modulation — entre automobile et littérature

Ampli Marantz 2240b et table tournante PS-11, instruments de recueillement
Il se pourrait que je publie à l'avenir  des billets un peu plus personnels. Il se peut aussi je commente plus régulièrement tout ce qui se passe dans le monde de l'automobile. Vous êtes plusieurs à le savoir, j'aime les autos. Si bien que cette vieille passion est en train de devenir un métier. Du traducteur au rédacteur automobile, en passant par le musicien, il n'y a qu'un seul pas, soit la passion pour modus vivendi.  


BMW 635csi 1986 aperçue dans le Mile End (non, ce n'est pas la mienne, hélas!)
Je songe de plus en plus à créer une page  exclusivement pour l'automobile. Ainsi, mes lecteurs « littéraires » (lire  : mes lecteurs littéraires qui n'en ont rien à cirer de l'automobile) n'auront pas à essayer de déchiffrer l'argot mécanique et ses termes motoristes. La réciproque tient de même, ainsi l'amateur automobile pourra faire fi des articles qui commentent mon dernier coup de foudre littéraire ou musical. Au reste, j'ose croire que je ne suis pas le seul qu'attire les pôles quasi paroxystiques que sont la musique, la littérature, le cinéma et l'automobile. 

Enfin, sachez que je suis ouvert aux propositions de titres pour mon blogue automobile. Une excellente semaine!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire